Marie Sophie Donche-Koulischer | Actualités
19169
page-template,page-template-blog-large-image-whole-post,page-template-blog-large-image-whole-post-php,page,page-id-19169,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-3.3,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Nouveaux stages Papier végétal

Recto coton, néflier, monnaie du pape, graminées, paille de blé

Pour enfants de 6 à 10 ans

11/11/2021 et 13/11/2021 Initiation

15/12/2021 et 18/12/2021 mobile

11/04/2022 et 12/04/2022 composition encadrée

2 X 2 heures le matin de 10h à 12h

20€/enfant, max 6 enfants

Pour adolescents et adultes 

11 et 12 décembre 2021 ou  19 et 20 mars 2022 :  Initiation 1

29 et 30 janvier 2022   ou 30 avril et 1er mai 2022 : Initiation 2

26 et 27 février 2022  ou 21 et 22 mai 2022 : Initiation 3

2 journées : de 9h30 à 17h

150€/personne 8 maximum

Pour tout renseignement, me contacter :

msdoko@gmail.com, 06 75 33 67 89

Atelier éphémère à Gap

Une semaine à Gap dans un petit local prêté par la mairie, service culture de la ville. Durant tout l’été 8 artistes du réseau Hydre, collectif d’artistes du 05, se relaient pour montrer leurs travaux et animer un petit bout de la rue Colonel Roux à Gap.

Durant une semaine j’ai pu montrer comment faire une feuille de papier de plantes et comment réaliser des motifs en dentelles de feuilles. J’avais installés différentes pièces dans les vitrines ainsi que des compositions encadrées à l’intérieur. Beaucoup de personnes étaient intéressées, certaines se sont inscrites à des futurs stages d’initiation et de création de papier végétal. Prochainement je prévois des dates de stage dans mon nouvel atelier à Veynes, à partir de cet automne.

Suite à cette semaine, quelques mobiles et papiers encadrés se sont installés à la galerie Lune, où vous pouvez les voir et les acheter si le coeur vous en dit.

Deux bustes de papier végétal à l’atelier de François-Régis Lemonnier à Gap

François-Régis artiste peintre est passé voir l’atelier éphémère et a proposé d’installer ces deux sculptures dans son atelier-exposition rue Pérolière à Gap.

Deux belles opportunuités pour faire connaître mes oeuvres et qu’elles voyagent un peu !

Repos obligé…et résidence au musée muséum de Gap.

Mais trop de repos amène d’autres phénomènes ou effets non désirables ! Pour ma part même aller à l’atelier devient difficile, perdu le sens. Une semaine de résidence au musée de Gap a relancé la dynamique de recherche et de création. Une semaine partagée avec Catherine Schlouck, animatrice au GSA de Gap autour de la cuisson, de la teinture, des plantes actuelles et celles qu’on trouve sur les fossiles…Petit à petit un projet pointe son nez, à suivre !

Article de Gisèle Guldalian, responsable du service des publics et de la médiation culturelle au musée muséum de Gap :

Le Musée muséum, en accueillant la botaniste Catherine Schlouck et l’artiste Marie-Sophie Koulischer, a transformé son atelier pédagogique en espace d’expérimentation végétale. Quand la science rencontre naturellement l’art, les démarches et les expériences sont passionnantes. Le végétal, la plante, leur composition, leur architecture, leur esthétique, en somme leur histoire sont leurs points de convergence. Chacune construit son protocole de travail pour élaborer sa thématique de recherche et son processus de création : choix des plantes, des feuilles, préparation des teintures, cuisson, séchage, modelage, … Catherine Schlouck explore la chimie et l’architecture du végétal en révélant nervures et formes originelles. Marie-Sophie Koulischer explore le thème de la trace et de la mémoire du végétal en étudiant les fossiles végétaux et les ammonites du Musée muséum départemental. Ces travaux en cours d’élaboration sont le point du départ de recherches partagées et de nouvelles créations. 

Fin d’année 2020

Pour finir l’année en beauté, je vous propose des cartes postales, et autres compositions ( photophore, papiers végétaux encadrés ) en vente à la librairie La Ruche et à l’épicerie au Buffet de la gare à Veynes.

Le jeudi 17 décembre après-midi, il y aura un marché de Noël au Buffet de la gare.

Vous pourrez venir chercher votre panier alimentaire et culturel sur commande ( site de l’association de court-circuit ) et voir sur place les différents produits des artisans et artistes locaux.

Deuxième bonne nouvelle de la rentrée 2020

2ème nouvelle : ça y’est je me lance , je suis prête pour animer des stages autour du papier végétal que je côtois voilà plusieurs années.

stage initiation octobre 2020

En attendant mon atelier définitif je propose ce stage  pour uniquement 4 personnes car le lieu est petit.  Durant 2 journées complètes je vais vous  initier à la fabrication et découverte de  cette matière végétale.

Je propose aussi un tarif attractif pour mon premier stage de 100€ par personne pour les 2 journées !

Alors j’espère que vous serez présent-e-s lors de cette première aventure !

Nous nous retrouverons à 9h30 samedi 3 octobre avec un pique-nique pour les personnes qui souhaitent rester sur place et nous finirons vers 17h30, nous verrons ensemble pour le 4 octobre comment organiser la journée en fonction des disponibilités.

Inscription nécessaire au 06 75 33 89 67

A bientôt !

 

Première Bonne nouvelle de la rentrée 2020

2 bonnes nouvelles : l’art nous fait aller de l’avant, la créativité nous emmène vers des contrées que l’on n’imaginaient pas, alors vous partez aussi pour le voyage histoire de se sortir du quotidien pour le sentir autrement, avoir un autre point de vue qui nous réjouit de surprises, de couleurs de sensations subtiles et qui nous remplit de joie !

Alors 1ère bonne nouvelle : 

L’atelier reprend à partir du mardi 6 octobre, il se déroule de 18h à 20h au 13 rue des jardins dans mon atelier. Il reste encore quelques places.

Atelier Art et Nature pour adultes le mardi de 18h à 20h sauf pendant les vacances scolaires.
Au programme : développer la créativité à partir des matériaux naturels,  découvrir les matières, formes et couleurs à travers la matière végétale, approcher le dessin, la peinture et sa fabrication et le volume. Initiation à la fabrication du papier végétal en fin d’année.
Photos de créations en atelier sur le site www.msdk.fr
Lieu : atelier au 13 rue des jardins, Veynes
C’est  une activité dans le cadre de la MJC de Veynes. Pour tout renseignement,
contact : MJC  coordinatrice@mjcveynes.fr , tél : 0492581108 ou
mes coordonnées O6 75 33 89 67, msdoko@gmail.com
Et la suite au prochain article !

Printemps Eté nouvelles expos

Formes déformées, Vitrine de Maé, rue Berthelot, Veynes

Tout l’été

 

Nouvelles Peaux, Terre d’argile, rue colonel Roux, Gap

Jusqu’au 10 juillet 2020

Envol, Cloître de l’abbaye de Boscodon

Jusqu’au 11 octobre 2020

Covid 19, confinement tout se pose, s’impose, Pause

Dans l’atelier en général le temps s’arrête, le processus de création nous entraîne dans un état en dehors d’une certaine réalité vers une autre réalité plus grande plus ouverte sans limite…dans une grande liberté avec soi-même. Le confinement obligé par le gouvernement finalement ne change pas grand chose à cela. L’agitation passée des premiers jours, un rythme se met en place, nous cherchons quoi, s’occuper ou s’ennuyer ou profiter de ce temps magique qui nous est imposé pour s’imprégner de ce nouvel état, laisser faire, respecter les consignes demandées mais sentir l’appel toujours plus important vers le végétal, vers ces formes universelles, intemporelles. Sentir encore ces liens qui nous unit à ce monde végétal, se donner encore plus le devoir de prendre soin de cet univers, et donc de nous-même, de l’Autre.

Une exposition annulée, reportée ? nous verrons bien.

Elle s’appelle : Je suis, Tu es, Il, Elle est VEGETALE

Végétation humaine, humaine végétale, nous sommes si différentes et pourtant tellement connectées.

Comprenons-nous ? Nous comprenons-nous ?

Le temps est venu de se poser pour mieux comprendre, écouter, voir, sentir…

La Traversée enchantée

Deux semaines après l’ouverture au public de l’exposition “La Traversée” à La Grange à Gap, celle-ci a connu un vif succès avec déjà 1500 visiteurs.  Ce samedi 21 décembre, l’artiste Marie-Sophie Koulischer a proposé à 70 spectateurs émerveillés un moment “chant et installation végétale” avec le groupe vocal féminin de l’association Mikado de Veynes.

 

“Depuis longtemps, je rêvais d’associer le chant, que je pratique en amateur au sein de Mikado, avec mes installation végétales”, explique Marie-Sophie Koulischer. “L’acoustique feutrée et les éclairages doux mis en place à la salle de La Grange ont rendu ce désir irrépressible ! Et les trois chants proposés avaient un lien direct avec l’exposition, apportant ainsi un sens profond à cette prestation”.  Les chanteuses ont présenté successivement “Are Mou”, un chant du Sud de l’Italie décrivant une contemplation devant un vol d’hirondelle, puis “Zöld az erdö”, un chant tsigane hongrois évoquant le voyage et les migrations humaines, et enfin “Erev shel shonanim”, chanson en hébreu sur laquelle est basé l’une des oeuvres exposées. 

 

“Au-delà de la musique écrite, je souhaitais que des chanteurs prennent le temps de s’inspirer librement de mon installation afin de créer de la musique improvisée”. Le concert s’est donc terminé par une prestation des ateliers d’improvisation de Mikado, dirigés par Marc Koulischer. Conquis et silencieux, un public de tous âges s’est laissé emporter dans une rêverie puissante, mélancolique, parfois étrange, toujours intensément habitée.

Nouvelle Traversée, nouvelle installation Papier !

recto flyer MSK Flyer MSK recto verso-2Pendant plus de 20 ans j’ai récolté les éléments que la Nature crée. Je les ai utilisés tels que je les ai trouvés. En parallèle, j’ai découvert, fascinée, les techniques ancestrales de fabrication du papier artisanal. En l’appliquant aux végétaux, j’ai apprivoisé un procédé qui m’interpelle et m’enthousiasme :  par la cuisson, les plantes récoltées subissent une transformation et deviennent matière à créer !

Les fibres révélées parlent d’une façon nouvelle du végétal et se présentent différemment selon la saison, selon les plantes, selon le terrain. La matière se délie dans l’eau, se déploie, se livre et c’est dans l’intimité de la plante que j’entre pour entamer un dialogue avec elle avant de la façonner en feuilles et dentelles délicates et sensibles.  A travers ces fibres de cellulose, l’expression végétale traduit subtilement sa finesse et sa fragilité, mais aussi, et de façon plus surprenante, sa force et sa solidité.

Cette exposition est construite autour d’une rencontre entre les végétaux bruts et le papier élaboré. Elle a été conçue comme un voyage au plus près du végétal, un parcours initiatique. Une traversée.